Jacques-Yves Cousteau (1959-1973)

France

Jacques-Yves Cousteau (1959-1973) Jacques-Yves Cousteau (plus connu comme : commandant Cousteau) était un explorateur sous-marin français, innovateur, scientifique, écrivain, cinéaste et photographe. Il était le père de la plongée sous-marine moderne et le co-fondateur de l’Aqualung.De plus, il fût le créateur des premiers habitats sous-marins : Précontinent I, II et III. Il fût également été le premier président de la, Confédération Mondiale des Activités sous-marines ( CMAS ), alors la plus grande association de plongeurs dans le monde, créée en 1959 à Monaco, à l'unanimité, par les délégués de 15 pays.

Il naquit le 11 juin 1910 à Saint-André-de-Cubzac en France. Quoique étant un enfant faible et ( parait-il )anémique, il apprit à nager très tôt. De plus, il allait souvent, en mer et avec ses amis, faire de la plongée libre.
A 11 ans, il concrétisait déjà son amour pour la mer en inventant et construisit un modèle de grue marine.
En 1933, Il est diplômé de l’École Navale, et après ses études il rejoignit la Marine Française en tant qu'officier d’artillerie.
Pendant la Seconde Guerre Mondiale, Cousteau se battit  pour son pays. Après l'armistice, il contribua à l'inventaire et à la destruction de nombreuses mines repéchées des mers françai-ses. L’un de ces dragueurs de mines est devenu son navire de recherche, la "Calypso". En
1942, il conçut un des premiers dispositifs de respiration sous-marine, l’Aqualung.
En 1950, en tant que Président des Campagnes Océanographiques Françaises, il mena une campagne visant à arrêter la dispersion des déchets nucléaires en  Méditerranée.
Il est devint, ensuite, directeur du Musée Océanographique de Monaco en 1957, tout en réali-sant de très nombreux films sous-marins ou, parallèlement, en écrivant des livres.
De plus, il mit en oeuvre de nombreux projets tels que le Groupe de Recherche Sous-marine, ou encore "Précontinent".
Sans omettre la fondation en 1973 de la Société Cousteau  qui procède à des explorations et observations des écosystèmes. Elle compte, aujourd'hui, plus de 300.000 membres dans le monde.
Le plus connu de ses livres de Cousteau : "Le Monde du silence"  est devenu un best-seller en 1953. Le film inspiré du livre a eu également un succès retentissant, et remporta l’Oscar du meilleur documentaire en 1957.
J.Y. Cousteau produisit plus d’une centaine de films documentaires sur ses aventures avec son bateau de recherche : la Calypso. Il est, sûrement, le défenseur le plus connu de la protection de l’environnement marin,. Ses comptes-rendus et l'inventaire de ses oeuvres demeurent le témoignage d'une très riche connaissance du monde sous-marin.


Fonctions assumées

  •  Fondateur du Groupe de la Marine Nationale Française de recherche sous-marine (1946)
  •  Président des Campagnes Océanographiques Françaises (à partir de 1950)
  •  Directeur du Musée Océanographique de Monaco (1957-1988)
  •  Fondateur de la Société Cousteau (1973)
  •  Président de la Confédération Mondiale des Activités Sous-Marines ( C.M.A.S.)  (1959-1973)


Distinctions

  •  Médaille d’Or de National Geographic (1961)
  •  Commandeur de la Légion d'Honneur ( 1972 )
  •  Officier de l'Ordre National du Mérite Maritime ( 1980 )
  •  U.S. Presidential Medal of Freedom (1985), remise par Ronald Reagan
  •  Grand Croix de l'Ordre National du Mérite ( 1985 )
  •  Television Academy's Hall of Fame (1987)
  •  Conseil International de l’Académie Nationale des Arts et des Sciences de la Télévision (1987)
  •  National Geographic Society, Le Prix du centenaire (1988)
  •  Prix de l’Académie Française (1989)

 

Publications

  •  Le monde du silence (avec Frédéric Dumas, 1953)
  •  Le mer vivant (avec James Dugan, 1963)
  •  Le monde sans soleil (1965)
  •  Le requin: splendide sauvage de la mer (avec Phillipe Cousteau, 1970)
  •  La vie et la mort dans une mer de Corail (avec Philippe Diolé, 1971)
  •  Oasis dans l’espace (1972)
  •  Le baleine (avec Philippe Diolé, 1972)
  •  Encyclopédie Cousteau (1973
  •  Dauphins (1975)
  •  L’Almanach Cousteau : Inventaire de la vie sur notre planète d'eau ( 1981 )
  •  Le Calypso de Jacques Cousteu (1983)
  •  Le voyage amazon de Jacques Cousteau (avec Mose Richards, ( 1984 )
  •  Le voyage de Jacques Cousteau en Papouasie Nouvelle-Guinée (avec Mose Richards, 1984)
  •  Baleines (1988)
  •  L’Homme, la pieuvre et l’orchidée (1996, posthume; avec Susan Schiefelbein )


Films

  •  Le monde du silence (1956)
  •  Le monde sans soleil (1964)
  •  La vie au bout du monde (1975)
  •  Les pièges de la mer (1981)
  •  Du grand large aux Grands Lacs (1982)

Séries télévisées

  •  Le monde de Jacques-Yves Cousteau (1966-1968)
  •  Le monde sous-marin de Jacques Cousteau (1968 - 1976)
  •  Oasis dans l’espace (1977)
  •  Les séries Odyssée de Cousteau (1977-1981)
  •  Objectif Amazone : Branle-bas sur le Calypso (1982 - 1984)
  •  A la découverte du monde I (1985- 1991)
  •  A la découverte du monde II (1992 - 1994)


Jacques-Yves Cousteau s'éteint le 25 juin 1997 à Paris. Il lègue la totalité et l'exclusivité des droits liés à l'usage de son nom, son image et son œuvre à la Cousteau Society ainsi que la mission de continuer on travail4. Sa disparition est ressentie jusqu'aux États-Unis, où il était l'un des Français les plus populaires. James Cameron par exemple déclare « tenir sa veine écologique » des films de Cousteau : « Il a développé l’imagination de toute une génération. Je pense qu’il a eu un impact profond sur tous les hommes de la planète. »48. Il est inhumé dans le caveau familial à Saint-André-de-Cubzac (Gironde).